Archives de catégorie : Publications

Publications du Grecun Volume V

La Nation en fête en Amérique latine (XIXème-XXIème siècles) – Tome II

Festejando la Nación en América Latina (siglos XIX-XXI) – Tomo II 

Dalila Chine Lehmann – Natalia Molinaro (Ed.)

2018 – 202 pages.

Sommaire

Dalila Chine Lehmann et Natalia Molinaro

Présentation

  • Célébrations officielles et contre-célébrations de la Nation

Marie Lecouvey et Helia Bonilla

Conmemoraciones de héroes aztecas en la ciudad de México e inclusión de los indígenas capitalinos (1867-1910): dos casos particulares

Martín Pablo Otheguy

La trahison des images : fêtes nationales et identités ethniques durant le premier péronisme (1946-1955)

Sarah Dichy-Malherme

La celebración oficial del Inti Raymi por la educación pública ecuatoriana: la reinvención de una tradición plurinacional

Jérémie Voirol

La fête autochtone du Pawkar Raymi à Otavalo (Andes équatoriennes). Entre reproduction et remise en cause des idéologies nationales du « métissage » et du multiculturalisme

Estelle Amilien

Amazonie et Antarctique péruviens : le drapeau comme vecteur d’intégration ?

  • Quand la Nation se célèbre ailleurs

Clara María Avendaño M.

Célébrer la victoire des armées de l’indépendance dans le Paris de la Restauration : entre manifestation et conscience d’appartenance

Paola García

Fiestas patronales y migración latinoamericana

Danislady Mazorra Ruiz

La imagen del 20 de Mayo en Cuba republicana

Gloria de los Ángeles Zarza Rondón

Festejando la Nación en América Latina. Fútbol, dictadura y cine: Argentina’ 78 a partir del género documental

  • Varia

Espaces juridiques et mémoires

Nathalie Jammet-Arias

Del uso de las constituciones en Suramérica, de la afirmación de la independencia a la legalización de gobiernos autoritarios

Enrique Fernández Domingo

Les filiations discursives du Museo de la Memoria y los Derechos Humanos de Santiago du Chili

Visible également ici.

Appel à publication – Publications Grecun

Appel à publication

Collection Publications du GRECUN

EA Études Romanes, CRIIA (Centre de Recherches Ibériques et Ibéro-américaines), UPL, Univ Paris Nanterre,  92000 Nanterre France

DOSSIER : Les statistiques démographiques : un instrument pour la construction des États dans le monde ibérique et ibéro-américain

La construction de l’État a impliqué le développement de l’Administration publique selon le principe de rationalisation des structures et a rendu nécessaire une meilleure connaissance de la composition de la population et des sources de richesse. Ces exigences ont engendré la création d’organismes pour recueillir et traiter les informations. L’institutionnalisation a ainsi été l’expression de la « volonté de savoir », conséquence du développement épistémologique lié à la nouvelle contrainte d’objectivité scientifique prônant un regard impersonnel sur les problèmes et les phénomènes à étudier, selon les principes de gouvernementalité et d’autorité de Foucault.

Dans ce sens, les travaux sur les statistiques démographiques se sont multipliés au cours des dernières années afin d’analyser leur utilisation tant dans les États impérialistes que dans les territoires coloniaux où la création d’organismes a joué un rôle majeur dans la construction d’un nouvel imaginaire en imposant des catégories et une classification de la population auparavant inexistantes.

Les empires ibériques n’ont pas été en reste et ont créé un important appareil statistique, plus élaboré, dans le cas de l’Espagne que du Portugal. L’utilisation des statistiques, a été moins efficace que dans l’empire britannique, car il s’agissait plus de recueillir les données et de souligner ainsi le pouvoir de la métropole que de les mettre à profit dans le cadre de politiques du gouvernement.

Ce dossier envisage d’approfondir la réflexion sur l’élaboration des statistiques démographiques comme élément essentiel dans la construction des États dans l’aire ibérique et ibéro-américaine. Nous souhaitons, grâce à de nouveaux travaux, développer les connaissances sur les causes et les modalités d’élaboration d’outils pour la construction de l’État (recensement, employés publics, statistiques sur les institutions, solde migratoire…).

On montrera comment, à partir de ces statistiques, les États ont construit des discours et établi des catégories concernant la race, la nationalité, les professions qui montrent la vision des autorités sur les populations administrées ce qui contribua à leur donner une nouvelle identité.

La vision comparatiste, par l’analyse des points communs et des différences dans l’élaboration et l’utilisation des statistiques, au sein des empires espagnol et portugais ou bien avec d’autres espaces sera particulièrement valorisée. Il conviendra aussi d’étudier la réussite des modèles employés dans le recueil d’informations et les conséquences pour l’administration de l’administration de l’État.

Le cadre des travaux pourra être local, régional ou national.

Les propositions, composées d’un résumé et d’un bref CV, devront être adressées avant le 31 mai 2017 aux adresses électroniques suivantes :

nathalie.jammetarias@yahoo.fr

jpujades@ced.uab.es

Alejandro.Roman_Antequera@univ-bourgogne.fr

Une réponse sera donnée avant le 30 juin 2017.

Les travaux retenus devront être envoyés aux mêmes adresses avant le 30 novembre 2017 afin d’être soumis à une évaluation externe en double aveugle.

Coordinateurs :

Nathalie Jammet-Arias, Université Paris Nanterre, EA Études Romanes, CRIIA

Joana Pujadas Mora, Centre d’Estudis Demogràfics, Universidad Autónoma de Barcelona

Alejandro Román Antequera, Université de Bourgogne

 Télécharger Appel en format pdf : appel Dossier démographie

Publications du Grecun – volume IV

Michèle Arrué, Alvar de la Llosa, Enrique Fernández Domingo, Nathalie Jammet-Arias, Pouvoirs, identités, résistences dans les arts visuels chiliens du XIXe au XXIe siècle, Publications du GRECUN, Université Paris Nanterre, 2016.

 

Sommaire :

In memoriam

Introduction

Image et pouvoir

Hernán Venegas Valdebenito (USACH, Chili)

El cine documental en Chile: de la representación de los márgenes sociales a la centralidad de lo popular, 1950-1973

Olga Lobo (Université Grenoble Alpes)

De silencios y miradas perplejas: memoria y subjetividad en el documental chileno contemporáneo. Análisis de La ciudad de los fotógrafos de Sebastián Moreno y Reinalda del Carmen, mi mamá y yo de Lorena Giachino

Michèle Arrué (Université Paris 8)

El eco de las canciones d’Antonia Rossi (2010) ou la voix exilée

Stéphanie Decante (Université Paris Nanterre)

NO, de Pablo Larraín (2012) en el contexto cinematográfico chileno

Elodie Giraudier (Université Paris 3-Sorbonne nouvelle)

Les campagnes présidentielles chiliennes de 1958 à 1970 vues par la caricature

Irene Depetris Chauvin (CONICET, FLACSO)

Mapas del Océano. Desplazamientos, imaginación y afecto en De latitudes en portrait de Enrique Ramírez

Du Chili au monde : histoire nationale et images de guerre

Enrique Fernández Domingo (Université Paris 8)

Estatuas de los “grandes hombres” de la patria o el uso político del pasado en el espacio público de Santiago de Chile (1856-1935)

Nathalie Jammet-Arias (Université Paris Nanterre)

Au-delà des Andes, l’oubli ? Politiques de mémoire et monuments commémoratifs des victimes de la dictature au Chili,

Jérôme Louis (Institut Napoléon)

L’imagerie de la Guerre du Pacifique (1879-1883) : l’affirmation de valeurs nationales

Alvar De la LLosa (Université Lyon II- Lumière)

La exposición de Violeta Parra en el marco de las relaciones chileno-francesas entre 1960 y 1965

 

Visible également ici.