Archives par mot-clé : Statues

Colloque international ” Dé-boulonnages : Naissance, vie et mort des statues dans les Amériques (XVIIIe-XXIe) ” (20-21 janvier 2022)

Le CRIIA (UR Études romanes), l’ESNA-Mondes Américains (UMR 8168), le Centre d’études mexicaines et centraméricaines (UMIFRE 16) et le CNRS coorganisent le colloque international “Dé-boulonnages : Naissance, vie et mort des statues dans les Amériques (XVIIIe-XXIe)”, avec l’appui de l’IDA – Institut des Amériques, et de la Comue UPL, Université Paris Lumières.

Date(s)

du 20 janvier 2022 au 21 janvier 2022

Lieu(x)

Bâtiment Max Weber (W) – Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber / Salle des séminaires

Et par Skype via le lien suivant : https://join.skype.com/BXekGD9RJnGP

Dé-boulonnages
Naissance, vie et mort des statues dans les Amériques (XVIIIe-XXIe)

 

Colloque international
Jeudi 20 et vendredi 21 janvier 2022

Nanterre, Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber / Salle des séminaires
Mexico, Centre d’études mexicaines et centraméricaines en visioconférence

Organisateurs : Université Paris-Nanterre, CRIIA-UR Etudes romanes, ESNA, Mondes Américains (UMR 8168), Centre d’études mexicaines et centraméricaines (UMIFRE 16), CNRS
Avec l’appui de l’IDA – Institut des Amériques, et de la Comue UPL, Université Paris Lumières

Programme :

Jeudi 20 janvier

14h – Accueil par Caroline Rolland Diamond (Vice-Présidente du CA de l’UPN) et Diana Burgos (co-directrice de l’UR Études Romanes)
Conférence introductive par Emmanuel FUREIX (Université Paris Est Créteil) : « Les Iconoclasmes dans l’histoire »

15h – 16h30    Présidence assurée par Armelle Enders
Audrey CELESTINE (Université de Lille/CERAPS/CIRESC), « La fin de Joséphine cou-coupé : enjeux locaux et transnationaux de la destruction d’une statue emblématique en Martinique ».
Yann SEYEUX (CRIIA/Université Paris Nanterre), « Pour un vandalisme virtuel. Enjeux de la reconstruction 3D des statues vandalisées de la Plaza Baquedano à Santiago du Chili en 2019 ».
Sandra ASSUNCAO (CRILUS/Université Paris Nanterre), « Le Monumento às Bandeiras: récits et contre-récits de l’identité paulista. Sao Paulo XXe siècle ».

17h – 18h30    Présidence assurée par Diana Burgos (CRIIA/Université Paris Nanterre)
Arnaud EXBALIN (CEMCA-CNRS/Mondes Américains), « Chevaucher vers l’oubli. Les statues équestres de Charles IV et de Pizarro. Mexico-Lima, XVIIIe-XXIe siècles ».
Emmanuelle PEREZ TISSERANT (Framespa/Toulouse2 Jean Jaurès), « La statue de Junipero Serra, un religieux canonisé – Californie ».
Marie LECOUVEY et Emmanuelle SINARDET (CRIIA/Université Paris Nanterre), « Une “décolombisation” polémique : les cas de Mexico et de Caracas ».

Vendredi 21 janvier

14h30 – 16h00           Présidence assurée par Pierre Ragon (ESNA//Université Paris Nanterre)
Diana SARRADE (CRIIA/Université de Bordeaux), « El monumento de Isabel La Católica en Quito : el pintarrajeo de la discordia, entre atentado al patrimonio y reconstrucción de la memoria histórica ».
Andrew HOUCK (CREA/Université Paris Nanterre), « “No More White Supremacy” : le déboulonnage des monuments confédérés à l’épreuve de Black Lives Matter ».
Emmanuel FALGUIERE (EHESS/Paris), « Des obélisques sur les plaines : histoires locales et paysages ruraux dans l’Ouest états-unien (1900-1920) ».

16h30 – 18h00           Présidence assurée par Veronica Zárate Toscano (Instituto Mora, México)
Marcela DAVALOS (INAH México), « El monumento a los Indios Verdes en tres tiempos, tres contextos y tres interpretaciones, Ciudad de México siglo XX ».
Sebastián VARGAS (Universidad del Rosario, Colombia), « Interviniendo monumentos, redefiniendo lugares. La memoria social y el espacio público durante el Paro Nacional, Colombia (2021) ».
José de NORDENFLYCHT CONCHA, (Universidad de Playa Ancha, Valparaíso), « Historia de dos monumentos en Chile: el ascenso del héroe, la caída de un villano y el olvido de Rodin ».

Clôture par Maya Collombon, directrice du CEMCA

Contacts: Arnaud Exbalin (arnaud.exbalin@parisnanterre.fr, Mondes Américains-ESNA), Marie Lecouvey (mlecouve@parisnanterre.fr,) et Emmanuelle Sinardet (emmanuellesinardet@yahoo.fr, CRIIA-UR Études Romanes-Université Paris Nanterre)